Les études RNPC

 

Une efficacité démontrée scientifiquement

L’efficacité du Programme RNPC n’est pas autoproclamée, elle a été prouvée grâce à la réalisation de deux études cliniques indépendantes publiées en 2018 et 2019 dans le journal scientifique international Obesity Medicine.

Ces deux études démontrent l’efficacité du programme chez tous les profils de patients en surcharge pondérale, qu'ils soient en surpoids ou obèse (IMC > 25) avec un tour de taille ≥ 80 cm pour les femmes et ≥ 94 cm pour les hommes, ou qu'ils présentent déjà des troubles métaboliques à cause de leur surcharge pondérale.

 

Etude "RNPC 1" :

Efficacité d’un nouveau programme de perte et de stabilisation pondérale : La cohorte rétrospective RNPC

☛ Sur les 12 179 patients inclus dans l’étude RNPC 1, 89% ont achevé la phase d’amaigrissement au cours de laquelle ils ont perdu en moyenne 11% de leur poids initial en 3-4 mois.

  ☛ Sur les patients de l'étude étant allé au bout du programme, non seulement ces patients n’ont pas repris le poids perdu après la phase d’amaigrissement, mais ils ont perdu encore 6% de leur poids initial pendant les deux premières phases de stabilisation.

Soit au total une perte de poids de 17% en 8-9 mois.

 

Etude "RNPC 2" :

Améliorations métaboliques pendant la perte de poids : La cohorte RNPC

☛ Les résultats de cette étude ont démontré que la perte de poids a de réels effets sur les paramètres métaboliques :

☛ 78% des patients qui présentaient un syndrome métabolique avant de commencer le programme ont vu celui-ci résolu par la perte de poids.

  ☛ 68% des patients qui présentaient un risque élevé de stéatohépatite métabolique ont vu celui-ci diminuer avec la perte de poids

☛ Parmi les patients traités par antihypertenseurs et/ou antidiabétiques oraux, plus de 50% ont pu arrêter leur traitement grâce à la perte de poids.

ESPACE CLIENT